欧仁·鲍狄埃:国际歌(张裕译)

Share on Google+


起来!遭咒的大地!
起来!饥饿的囚犯!
理性轰鸣自火山,
这是爆发的终点。
我们对过去清盘,
奴隶们,起来!起来!
世界将根本改变,
我们从无到完全!
(副歌,重复两次)
这是最后的斗争
团结一致到明天,
莱特尔纳雄耐尔,
就将是人类体现,


没有超人救世主,
无清官圣君上帝,
生产者们救自己!
颁共同救赎法纪!
此后盗窃就绝迹,
精神也脱离禁忌,
我们向锻炉鼓风,
趁热打铁到胜利!
(副歌)


国恶而法律作弊,
税血向不幸者吸;
富人无须尽义务,
却空话穷人权利。
受够监护中疾苦,
平等要其它法律:
无权利则无义务,
无义务也无权利!
(副歌)


藏在他们神坛里,
处处有矿霸路帝,
他们做什么正亊,
除了总是在作弊?
在帮派保险箱里,
所创的工作消弥。
人民令他们交还,
原应属我们自己。
(副歌)


帝王将我们熏迷,
我们向暴君攻击!
让军队继续罢战,
股市空破除阶级!
如果食人族反击,
创造我们的英雄,
很快就知道子弹
射向将军们自己。
(副歌)


我们是工人农民,
劳动者们大团体;
地球只属于人民,
懒汉去别处栖息。
吃我们多少血肉!
如这些乌鸦兀鹫,
有一天失去踪迹,
太阳将永照大地!
(副歌)

*莱特尔纳雄耐尔一一音译,意为:国际主义。

译者注:目前通用中国官方版本,是萧三的1962年译本,只包括第一、二、六段,是基于他本人于1923年转译自俄译本且参照瞿秋白的最早译本,从偏离法文原本的词句上看,似乎还参考了英译本。现译本则尽量接近法文原本词句的直译,但为保持每行中文字数(7字)大致相当于原本音节数(6-8),因此有少数几行略有用词上的增减。

(张裕译)

Eugène Pottier: L’Internationale

Couplet 1 :
Debout ! les damnés de la terre !
Debout ! les forçats de la faim !
La raison tonne en son cratère,
C’est l’éruption de la fin.
Du passé faisons table rase,
Foule esclave, debout ! debout !
Le monde va changer de base :
Nous ne sommes rien, soyons tout !

Refrain : (2 fois sur deux airs différents)
C’est la lutte finale
Groupons-nous, et demain,
L’Internationale,
Sera le genre humain.

Couplet 2 :
Il n’est pas de sauveurs suprêmes,
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
Producteurs sauvons-nous nous-mêmes !
Décrétons le salut commun !
Pour que le voleur rende gorge,
Pour tirer l’esprit du cachot,
Soufflons nous-mêmes notre forge,
Battons le fer quand il est chaud !

Refrain

Couplet 3 :
L’État opprime et la loi triche,
L’impôt saigne le malheureux ;
Nul devoir ne s’impose au riche,
Le droit du pauvre est un mot creux.
C’est assez languir en tutelle,
L’égalité veut d’autres lois :
« Pas de droits sans devoirs, dit-elle,
Égaux, pas de devoirs sans droits ! »

Refrain

Couplet 4 :
Hideux dans leur apothéose,
Les rois de la mine et du rail,
Ont-ils jamais fait autre chose,
Que dévaliser le travail ?
Dans les coffres-forts de la bande,
Ce qu’il a créé s’est fondu.
En décrétant qu’on le lui rende,
Le peuple ne veut que son dû.

Refrain

Couplet 5 :
Les Rois nous saoûlaient de fumées,
Paix entre nous, guerre aux tyrans !
Appliquons la grève aux armées,
Crosse en l’air et rompons les rangs !
S’ils s’obstinent, ces cannibales,
À faire de nous des héros,
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux.

Refrain

Couplet 6 :
Ouvriers, Paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs ;
La terre n’appartient qu’aux hommes,
L’oisif ira loger ailleurs.
Combien de nos chairs se repaissent !
Mais si les corbeaux, les vautours,
Un de ces matins disparaissent,
Le soleil brillera toujours !

Refrain

http://www.musicanet.org/robokopp/french/deboutia.htm

阅读次数:3,134
Pin It

评论功能关闭